Compte offshore
Ou ouvrir un compte offshore ?
septembre 10, 2015  |   Nationalité  |   1

Disposer d’un (ou beaucoup mieux, plusieurs) compte a l’étranger peut se révéler très utile.

On distinguera avec soin le compte épargne, générateurs d’intérêts, qui sont soumis à la directive européenne sur la fiscalité de l’épargne, et donc à déclaration s’ils sont ouverts dans les juridictions de l’Union européenne, et les comptes courants, non soumis à cet échange d’information, pour lesquels une localisation en zone SEPA peut se révéler utile.

Pour le compte épargne, on choisira de préférence une juridiction qui ne prélève pas de taxe sur les revenus générés.

Pour  comprendre comment ouvrir un compte offshore on pourra se tourner soit vers un établissement bancaire purement offshore, soit vers des juridictions intermédiaires. Des informations seront demandées et certainement aussi des documents relatifs a la situation fiscale.

Dans le premier cas, une banque comme la EuroPacific Bank à St Vincent mérite l’attention pour ses services bancaire : non seulement ses procédures d’ouverture sont assez simple, mais c’est la seule agence bancaire au monde à pratiquer ce qu’on appelle la banque à 100% (c’est à dire qu’elle n’effectue aucune opération de prêt, mais se contente de son rôle de dépositaire).

Autre originalité, il est possible d’ouvrir pour des sociétés un compte libellé en or ou en argent en lieu et place d’une devise.

A titre d’alternative, les banques du Belize sont assez performantes aussi, et relativement accueillantes.

A l’inverse, les îles Cayman, dont beaucoup parlent, ne vous seront d’aucun secours, elles privilégient les fonds d’investissement, et les grosses fortunes.

Dans les juridictions intermédiaires, l’incorporation d’une société à Hong Kong, et le déplacement qu’elle implique, peut être l’occasion d’ouvrir un compte bancaire privé.

Il en va de même à Singapour, même si la Citibank semble accepter des ouvertures à distance, mais vise des patrimoines assez conséquents néanmoins.

Pour un compte courant, la plupart des agences bancaires belges et espagnoles vous ouvriront assez volontiers un compte, en demandant simplement un lien avec le pays (ce qu’il est assez facile de prétendre, et qui n’est que peu vérifié).

Pour des ouvertures à distance, ING Luxembourg, la CIM en Suisse (mais avec 20,000 Euros de dépôt minimal), la Rietumu en Lettonie, la Medea à Malte, ou encore des établissements chypriotes (enfin si vous l’osez après les problèmes qu’il y a eu) sont des options possibles.

A partager sans Modération ni Hésitation
Pin It
  • 8:41 octobre 16, 2014 Répondre

    Bonjour.
    Pourriez vous me donner plus d’informations sur la « banque 100% »
    ca apporte quels avantages ce type de structure pour l’offshore ?

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *